Réhabiliter un logement
Réhabiliter un logement

HABITER LA RUINE

44160 SAINTE-ANNE-SUR-BRIVET - Loire Atlantique - Pays de la Loire

BÂTIMENT / LOGEMENT

Habiter la ruine ; A l'origine de ce projet, un vrai coup du cœur du maitre d'ouvrage pour le site : un terrain de 8 hectares en pleine nature en périphérie du bourg de Sainte-Anne-Sur-Brivet en Loire Atlantique. Sur ce terrain, des ruines en pierre de 180 m² et une dépendance de 100 m². Les contraintes du site sont fortes : le Certificat d'Urbanisme impose de conserver un maximum de murs existants, ainsi que la volumétrie et l'architecture globale du bâtiment (zone agricole). Aucune extension n'est possible. Aucune déconstruction/reconstruction n'est envisageable. Il faut composer avec l'emprise au sol et la vétusté des murs. La volumétrie du bâti se devine : un corps principal au centre sur deux niveaux avec un toit à deux pentes et deux appentis accolés de part et d'autre en monte-pente, telle une grange de type «traditionnelle» accompagnée de ses bâtiments annexes agricoles pouvant s'apparenter à de grands cabanons ou petits hangars. Le Certificat d'Urbanisme n'impose pas une reconstruction à l'identique : le choix du bois pour « compléter » le volume existant et ainsi lier les bâtiments existants en un ensemble cohérent est apparu comme une évidence. Le bois offre un langage contemporain en harmonie avec les vieilles pierres. Neutre, sobre et discret, il ne s'impose pas sur l'ancien et ne le galvaude pas. En vieillissant sans entretien particulier, le bois grisaille et prend des couleurs proches des teintes minérales. Les murs en pierre ont été restaurés avec des matériaux traditionnels notamment un enduit à la chaux naturel, et les encadrements en briques retravaillés avec de briques vieillies. Les « murs manquants » offrent l'opportunité de grandes baies vitrées coulissantes côté sud avec l'intégration d'un châssis fixe triangulaire pour le salon en double-hauteur. Des panneaux brise-soleils coulissants en bois rappellent le langage agricole tout en gardant la ligne contemporaine de la surélévation.

Catégorie Bâtiment / logement
Numéro de projet4838
Date de candidature25/03/2015

Bâtiment / logement

Détail projet

Surface totale du bâtiment en m² : 250
Coût total en € HT (hors foncier, hors VRD) : 308000
Coût du lot bois n°1 - € HT : 55000

Structure bois du bâtiment

Structure verticale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Panneau ossature bois

Structure horizontale :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Plancher mixte bois-béton

Charpente :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Traitements de préservation
Charpente traditionnelle
Charpente bois lamellé-collé

Revêtement bois extérieur

Revêtement bois ou dérivés :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinitionTraitements de préservation
Lame bois massifMELEZEAucune finition

Menuiserie intérieure et extérieure

Menuiserie extérieure :

ProduitEssences Zone tempéré (Europe/Amérique du Nord)Provenances (lieu de croissance du bois)Essences exotiquesFinition
Volet bois
Brise soleil bois

Isolation des murs

Isolation intérieure des murs :

Produit
Laine de bois souple
Epaisseur (mm) Isolation intérieure des murs : 120

Isolation entre-montant des murs :

Produit
Laine de roche
Epaisseur (mm) Isolation entre-montant des murs : 140

Isolation extérieure des murs :

Produit
Laine de roche

Isolation de la toiture

Approche environnementale : Le projet s'inscrit dans une démarche globale de développement durable et respectueuse de l'environnement par le choix des matériaux extérieurs et intérieurs. Une réflexion a étéégalement menée en amont en vue d'une amélioration de consommation énergétique avec notamment la production de chauffage et d'eau chaude sanitaire par géothermie verticale. La façade Sud est largement vitrée avec un débord de toiture pour permettre une protection solaire efficace. De grands volets coulissants ajourés protègent du soleil rasant de l'été. Les autres façades sont traitées les plus opaques possibles pour éviter les déperditions thermiques. Néanmoins, toutes les pièces jouissent de la lumière naturelle.

Descriptif technique : Le choix de la structure de la surélévation s'est porté pour le bois léger et thermiquement très intéressant. L'avantage est aussi celui d'un chantier sec et rapide. Les murs sont faits de montants en 45x145 en épicéa traité classe 2, avec contreventement en panneaux d'OSB. La charpente en douglas est traditionnelle mais non visible. L'isolant est un mixte de laine de bois et laine de roche. Les façades sont composées de lames rabotées en mélèze naturel non traité et posées en bardage horizontal. Les menuiseries extérieures sont en aluminium gris anthracite. La toiture est en ardoise naturelle et le faîtage en tuiles naturelles. Les volets coulissants sont constitués d'un cadre acier galvanisé naturel avec un remplissage ajouré identique aux façades et un système coulissant emprunté directement aux hangars agricoles. Pour les chambres, les volets coulissants sont en bois plein.

Acteurs du projet

Maître d'ouvrage (1)

Maître d'ouvrage : Particuliers

particulier (x)

Etudes et ingénieries (1)

Maître d'oeuvre - architecte Mandataire

ATELIER CLAIRE DUPRIEZ (35)

Entreprises des lots bois (1)

Charpentier

Menuiserie Charpente HERVY (44)




* : L'entreprise n'est plus active
Retour à la liste